Man/ Présélection Miss Côte d’Ivoire : 12 filles qualifiées pour la conquête de la couronne du Tonkpi

Temps de lecture : 2 minutes

Pour cette édition 2021 de la présélection du concours miss Côte d’Ivoire, sur 37 candidates, 12 ont été retenues au terme d’un casting qui a eu lieu vendredi à l’hôtel les cascades de Man. Ces filles ont été présentées cet après-midi du samedi 5 juin au patron du concours le ministre de l’intérieur et de la sécurité, le général de corps d’armée Vagondo Diomandé. C’était à la mairie de Man. 

Après le mot de bienvenu dit par Yoplande Yaké, présidente régionale du comité miss Côte d’Ivoire, le ministre Vagondo a exprimé sa reconnaissance aux organisateurs pour  le choix porté sur sa personne en qualité de patron de ce concours. Pour lui, c’est une activité qui au-delà de ses aspects culturels et touristiques constitue une excellente occasion pour  présenter aux yeux du monde entiers les atouts de la région du Tonkpi. « C’est cette beauté qu’on ne voit pas derrière cette beauté physique  qu’il faut mettre en valeur qu’il faut présenter. Il faut qu’on s’accepte tous dans nos différences », a indiqué le patron du concours.

Poursuivant ses propos, le ministre de la sécurité et de l’intérieur a souligné qu’à Man, il n’y a pas que les montagnes, il y a aussi de la valeur à présenter, un avenir représenté par cette jeunesse.   C’est pourquoi je me réjouis aussi qu’au-delà de la beauté physique, il y a la beauté intellectuelle et l’intelligence qui seront évaluées et valorisées.

Il a pour terminer, exprimé ses félicitations et ses encouragements à toutes les candidates retenues. « Je suis  convaincu que parmi ces filles, sortira la prochaine miss Côte d’Ivoire. Je suis heureux d’associer mon image à ce concours, parce qu’il est question ici de réaliser le rêve du président Alassane Ouattara, celui de construire l’ivoirien nouveau », s’est-il réjouit. Il a offert une enveloppe de 2 000 000 de francs au comité dont 1 million pour le comité régional, 400 milles pour la miss, 250 milles pour la première dauphine, 150 000 pour la deuxième dauphine et 200 milles pour celles qui ne saurons pas qualifiées.

Kindo Oussény

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *