Biankouma/ Esprit Fair-play en cette période de CAN : La police sensibilise les communautés

Temps de lecture : 3 minutes

Le Commissaire de Police de 1ère Classe Bamba Bakary, Chef du Commissariat mixte de Biankouma, a initié le vendredi 02 février 2024 une séance de sensibilisation des communautés vivant dans la commune de Biankouma. Cette initiative fait suite au message N°258/MIS/DGPN/CAB du 25/01/2024 du Directeur général de la police nationale relative à la sensibilisation des populations sur le fair-play et ce, en prélude au match de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) comptant pour les quarts de finale opposant l’équipe nationale de Côte d’Ivoire à celle du Mali , et la suite de la compétition.

La rencontre s’est tenue dans la salle des réunions de la maison des chefs traditionnels de Biankouma. Elle a mobilisé les différentes couches sociales, les communautés maliennes, les ressortissants des communautés étrangères et de la CEDEAO, ainsi que les jeunes et les membres de la société civile.

A l’entame de ses propos, le Commissaire Bamba a rappelé que la phase finale de la 34 édition de la Coupe d’Afrique des Nations( CAN) Total Energies édition 2023 de football qui se déroule actuellement en Côte d’Ivoire suscite beaucoup de passions au sein des populations, avec souvent pour corollaire des violences verbales ou physiques, des destructions de biens publics ou privés, des troubles à l’ordre public et des messages désobligeants sur les réseaux sociaux.

« Notre passion pour cet événement sportif ne doit pas nous détourner du sceau sous lequel est marqué cette CAN qui est l’hospitalité, la convivialité et le bon vivre ensemble, d’où son nom  » la CAN AKWABA ». Pour cela, à la veille du match des quarts de finale qui opposera la Côte d’Ivoire au Mali le samedi prochain, j’engage toute l’assistance, aussi bien les ivoiriens que les ressortissants maliens, les communautés étrangères vivant en Côte d’Ivoire, à faire prévaloir en tout temps et en toute circonstance, quel que soit le résultat de ce match, le civisme, la quiétude sociale, la tolérance et surtout à être épris paix et de fair-play, parce que le sport lui-même est facteur d’unité et de rassemblement », a exhorté l’officier supérieur de police.

Il a invité l’assistance à surtout s’abstenir des actes de vandalisme ou de destructions des biens publics ou privés quel que soit l’issue de la rencontre. « Je vous prie d’éviter des propos haineux ou de menaces sur les réseaux sociaux durant cette CAN. Enfin, j’invite les leaders d’opinions que vous êtes à relayer cette sensibilisation au sein de vos différentes communautés », a-t-il conclu.

En retour, certains participants notamment les responsables des organisations de la société civile, la chefferie traditionnelle, le chef de la communauté malienne, les imams, et les différentes communautés ivoiriennes ont tous pris la parole à tour de rôle pour rassurer les forces de police quant à leur engagement à s’approprier toutes ces valeurs liées à la CAN, égrainées par le Commissaire de Police, et à œuvrer pour une compétition de Coupe d’Afrique apaisée et sans heurt dans la localité de Biankouma. Les leaders d’opinions et les chefs de communauté présents à la séance ont promis également relayer cette sensibilisation au sein de leurs différentes communautés pour une CAN 2023 réussie.

Kindo Ousseny à Man

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *